06 735 722 06

Les TPE/PME face à leur communication : des inégalités importantes

Beaucoup d’entreprises se contentent d’un réseau et d’une réputation créés au fil des années par le bouche à oreille, une présence dans les salons, les foires, et accessoirement quelques publicités ponctuelles. Mais la concurrence est souvent rude. Se maintenir, se développer est une nécessité vitale. La question « pourquoi communiquer ? » n’est plus d’actualité. Il faut remplacer « pourquoi » par « comment communiquer ».

L’enjeu des TPE/PME : comment communiquer en 2018 ?

Objectifs : information, réputation, mémorisation, stratégies marketing, ventes…

Pour qui communiquer ?

Clients, prospects proches de l’environnement de l’entreprise ; prospects sur une zone plus vaste

Comment communiquer ?

Incontournables, obligatoires : le web et les réseaux sociaux.

Les clients sont souvent pressés pour trouver ce qu’ils cherchent. Comment cherchent-ils ?

Google, le moteur de recherche incontournable : quelques mots, quelques secondes, la réponse doit arriver.

Par les supports médias classiques : presse, radio, affichage, événementiel…

Avec quels outils ?

Dans l’ordre : le smartphone, la tablette, l’ordinateur

Quelles obligations ?

Un site web performant et riche en informations pertinentes, responsive (qui s’adapte à tous les supports)

Une page Facebook (entre autres) avec des publications courtes, régulières (un article par mois) d’actualités.

La communication classique est toujours nécessaire

Se faire connaître (identité, histoire, culture, image, valeurs, réputation) faire connaître ses produits ou services, fidéliser ses clients, attirer les prospects nécessite aussi une communication « papier ».

Une TPE, une PME doivent obligatoirement avoir une identité visuelle forte. Logo professionnel, charte graphique originale, déclinable sur tous supports.

Carte de visite, flyers, dépliants, etc. sont obligatoires et renvoient nécessairement sur le site de l’entreprise.

La communication est le fer de lance de la vitalité de l’entreprise.